100 ans
 

<< Revenir sur la page
[précédente]   [d'accueil]



Aucun commentaire



Aucun PDF



 Photo liés


agrandir



agrandir


 
Théâtre musical "Parce qu'ils sont Arménien" en streaming live
21-04-2021 au 24-04-2021  
 

Parce qu'ils sont arméniens de Pinar Selek
reprise du spectacle 

du 21 au 24 avril 2021 à 20h
en STREAMING LIVE
Rencontre avec l'auteure le 21 avril

Suite aux nouvelles directives Covid, en plus du streaming, possibilité de voir la pièce à la Maison de quartier de la Jonction, "salle Etncelle". 25 personnes maximum. Réservation par mail à mqj@mqj.ch

La compagnie Ourag'enchanté s’adapte au contexte afin de partager avec vous, depuis votre salon, la parole de Pinar Selek, ainsi que les mélodies arméniennes, grecques, kurdes et turques qui accompagnent son récit.

«La vie n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie»
Sénèque

Pour acheter votre billet, plusieurs façons :

Depuis la Suisse : Twint (+41 79 471 63 52) ou par virement bancaire sur le compte de la compagnie (14-519508-7)
Depuis la France, sur le compte suivant : FR76 1027 8024 1500 0209 5070 138 – BIC CMCIFR2A

Tarif minimum : 15 CHF ou 12 € par personne, ou plus si affinité (la somme de votre choix qui soutiendra le spectacle et le travail des artistes)

Dans le même temps, vous pouvez envoyer un mail à l’adresse suivante : ouragenchante@gmail.com

Dans votre mail, précisez la date de représentation demandée, ainsi que la référence du virement. En retour, nous vous enverrons le lien streaming avec le code.
Afin de limiter les problèmes techniques ou les erreurs de notre part, nous vous encourageons vivement à prendre vos places en avance !

Contacts de la compagnie :
+41 77 449 41 63 pour la Suisse
+33 6 22 47 36 15 pour la France

La diffusion sera possible dans le monde entier, alors n’hésitez pas à relayer le message!


Le spectacle :
Pinar Selek, sociologue, romancière et militante Turque, nous fait vagabonder, non sans frémissements, dans l’histoire de la Turquie, de ses minorités, mais aussi dans des vies singulières aux destins souvent tragiques.

Au fil des souvenirs et des rencontres, elle questionne les tabous de la société turque contemporaine à travers un récit tantôt poétique, tantôt militant.
Au-delà de la question arménienne, c’est le témoignage sensible et autocritique de l’auteure, qui partage ses doutes et interroge notre rapport à l’Histoire et notre responsabilité vis-à-vis de celle-ci.

Sur scène, deux comédiennes-musiciennes prennent la parole pour raconter le combat et l’espoir de cette femme. Une parole à deux voix, tantôt parlée, tantôt chantée. Portée par les accents envoûtants de musiques traditionnelles turques et arméniennes.
Au-delà de son histoire, c’est un témoignage puissant et humaniste, dont les mots résonnent dans nos sociétés où les minorités doivent encore trop souvent vivre dans l’ombre.

L’auteure :
Pinar Selek est une militante Turque connue pour son combat féministe, ainsi que pour ses luttes contre toutes les formes de domination en Turquie. On peut notamment citer son combat contre la culture militariste, et en faveur de la paix. Elle étudie la sociologie et réalise une grande partie de son travail de recherche en lien direct avec les réalités concrètes de la rue, ou auprès des groupes qu'elle rencontre (personnes LGBT, SDF, peuples kurde et arménien). Le 11 juillet 1998, elle est arrêtée et torturée par la police d'Istanbul pour la forcer à donner des noms de personnes interviewées. Elle résiste. Elle est alors accusée à tort de terrorisme. C’est le début d’un acharnement politico-judiciaire qui dure encore aujourd’hui. A ce jour, elle vit en exil en France et résiste à la torture psychologique que représente cet acharnement de 19 années contre elle et ses proches. Elle continue à travailler et à lutter, et met en pratique ses années d'analyses à propos de la convergence des luttes face aux systèmes de domination et participe à de nombreuses rencontres un peu partout en France et en Europe. Son livre Parce qu'ils sont arméniens est publié en français en 2015.

Avec :
Jeu, chant et musique : Lorianne Cherpillod et Mathilde Soutter
Adaptation et mise en scène : Alexis Bertin
Lumière et son : Adrien Lanneau
Captation vidéo : Florian Rime
Affiche : Claire Bochu

Remerciements à Gaspard Boesch pour l’aide technique !

Avec le soutien de la Ville de Genève et de la Maison de Quartier de la Jonction.


[Imprimer]   [retour accueil]   [page précédente]

Aucune vidéo