100 ans
 

<< Revenir sur la page
[précédente]   [d'accueil]



Aucun commentaire




 Photo liés


agrandir



agrandir


 
La vengeance des Arméniens, le procès Tehlirian. Projection-discussion.
02-05-2019   
 

La vengeance des Arméniens, le procès Tehlirian
de Bernard George (2015, 52 min)

Jeudi 2 mai, 18h30
Salle MR 290, Uni Mail

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

La projection, produite par la Faculté de droit de l’UNIGE, est suivie d’un échange avec :
Valentina Calzolari (UNIGE)
Modératrice : Sévane Garibian (UNIGE)


En 1921, Talaat Pacha, ancien premier ministre turc en exil à Berlin, est abattu en pleine rue. Son agresseur, Soghomon Tehlirian, est un jeune Arménien. Quelques mois plus tard, son procès d’assises connaît un basculement inattendu, retracé ici : plutôt que de condamner l'accusé, les audiences établissent la responsabilité de Talaat Pacha dans le génocide arménien de 1915.

https://www.unige.ch/droit/trilogie/2019/vengeance-armeniens/







DES PROCES PEU ORDINAIRES
3 films, 3 débats


The Trial of Ratko Mladic
de Henry Singer et Rob Miller (2018, 99 min)
Jeudi 14 mars 2019, 18h30 | Salle Simon, Grütli
https://www.unige.ch/droit/trilogie/2019/trial-mladic/

Le tribunal sur le Congo
de Milo Rau (2017, 100 min)
Jeudi 4 avril 2019, 18h30 | Auditorium Arditi
https://www.unige.ch/droit/trilogie/2019/tribunal-congo/

La vengeance des Arméniens, le procès Tehlirian
de Bernard George (2015, 52 min)
Jeudi 2 mai 2019, 18h30 | Uni Mail, salle MR 290
https://www.unige.ch/droit/trilogie/2019/vengeance-armeniens/

Dans son célèbre ouvrage paru en 1992, Des hommes ordinaires. Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne, l’historien américain Christopher Browning explore la banalité du mal chez des criminels de masse. Comment ces hommes « ordinaires » sont-ils devenus les exécutants d’une politique exterminatrice ? Mais cette criminalité singulière pose une autre question, celle de savoir comment ceux-ci, ou leurs supérieurs, peuvent-ils être jugés : quel type de procès ? de quelle nature ? dans quel cadre ? appliquant quel droit ? par quels juges ? Comment saisir la question de la responsabilité pour des actes criminels dont l’ampleur, et l’échelle, dépassent largement les moyens d’un procès pénal ordinaire ? Qu’ils soient internationaux ou étatiques, judiciaires ou extra-judiciaires, ad hoc ou au sein d’un tribunal permanent, les procès mis en place prennent des tournures parfois surprenantes, toujours complexes, pour tenter de répondre à des enjeux multiples.

Voir également les flyers attachés ci-contre:

Cet événement est organisé et modéré par:
Sévane Garibian, professeure de droit (FNS), membre du comité directeur du CETEL à l’UNIGE et membre du conseil scientifique du FIFDH. Elle dirige le programme de recherche FNS "Right to Truth, Truth(s) through Rights: Mass Crimes Impunity and Transitional Justice". Dans le cadre de son travail, elle utilise le cinéma comme un outil à la fois pédagogique, de réflexion, de diffusion du savoir et d’échange avec la Cité.



[Imprimer]   [retour accueil]   [page précédente]

Aucune vidéo