100 ans
 

<< Revenir sur la page
[précédente]   [d'accueil]



Aucun commentaire



Aucun PDF





 
Revue de Presse arménienne du 10 novembre 2014
10-11-2014    Source : Ambassade de France en Arménie - Service de Presse
 

I. Politique intérieure

 

1. Dix-neuf Ministères, c’est trop pour l’Arménie/ Les quotidiens rendent compte des propos du PM Hovik Abrahamian, qui a annoncé d’autres réajustements dans la structure du Gouvernement, jugeant que 19 Ministères c’était trop pour l’Arménie. Evoquant la nécessité d’une « optimisation progressive », le PM a indiqué que le Ministère de l’Aménagement du territoire et des Situations d’urgence était susceptible de se transformer en Ministère de l’Intérieur, celui-ci devant regrouper en son sein plusieurs autres services. Les commentateurs s’interrogent d’ores et déjà sur la personnalité qui dirigera ce nouveau Ministère multifonctionnel. Le PM a fait ces déclarations en marge d’un forum dans la ville de Djermuk portant sur le développement des communautés rurales. 

 

2. L’AN examinera la question de la ratification de l’accord d’adhésion à l’UEE début décembre/ Alors qu’initialement avaient été annoncées les dates de 17 et de 18 novembre, Hayots Achkhar cite Vahram Baghdassarian, chef du groupe parlementaire du parti Républicain, selon lequel l’examen du dossier par la Cour constitutionnelle risquant de prendre plus de temps, les élus s’y pencheront début décembre.  

 

II. Haut Karabakh

 

1. Une délégation parlementaire du HK à Erevan/ La délégation conduite par le « Président » de l’AN du HK, Achot Ghoulian était à Erevan pour prendre part à la session de la commission de coopération interparlementaire Arménie-HK. Les élus karabatsis ont été reçus par le Président Sarkissian, qui a fait le point sur le processus de négociation du règlement du conflit du HK, le processus d’adhésion de l’Arménie à l’UEE, l’avenir des relations Arménie-UE, le processus de réforme constitutionnelle etc. Les interlocuteurs ont souligné qu’une Arménie stable et forte était le garant de la sécurité et de la paix du HK.

                Lors d’une conférence de presse, M. Ghoulian a insisté sur la nécessité d’une participation des « autorités » du HK aux pourparlers, sans quoi Stepanakert dit ne pas attendre de progrès tangibles dans le processus de règlement. Selon lui, le droit du peuple du HK à l’autodétermination et à la sécurité est une valeur absolue pour le HK et ne saurait faire l’objet de discussions. M. Ghoulian a par ailleurs désapprouvé l’initiative de la députée du parti Héritage, Zarouhie Postandjian, qui a soumis à l’AN une proposition de loi sur la reconnaissance du HK par l’Arménie. Selon lui, tous les efforts diplomatiques de Stepanakert visent à la reconnaissance internationale du HK, mais les méthodes utilisées par la députée d’opposition sont inadmissibles pour le HK : « La reconnaissance du HK par l’Arménie requiert le consensus de l’ensemble des 131 députés, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui ». / Hayots Achkhar, Hayastani Hanrapetoutioun   

 

2. La Province autonome de Navarre soutient la participation des « autorités » de Stepanakert aux négociations de règlement du conflit du HK/ Joghovourd, Jamanak, Haykakan Jamanak et 168 Jam reproduisent la déclaration du Conseil des Présidents du Parlement de la Province autonome de Navarre (Espagne) qui invite la communauté internationale, le Groupe de Minsk et l’UE à déployer tous les efforts en vue d’assurer un règlement pacifique et démocratique du conflit du HK, ainsi que la participation des « autorités » de Stepanakert à toute négociation.

 

III. Arménie-Russie

 

1. Le Vice-Président de l’AN reçu par le Président Poutine/ Hayastani Hanrapetoutioun annonce qu’Edouard Charmazanov, vice-Président de l’AN, qui se trouvait à Moscou à la tête d’une délégation parlementaire pour prendre part à la session de l’Assemblée parlementaire de l’OTSC, a été reçu, avec d’autres chefs de délégation, par le Président russe. Prenant la parole, M. Charmazanov a hautement apprécié les efforts de l’OTSC pour assurer la sécurité dans les pays membres, mais a regretté qu’au sein de diverses structures internationales, des partenaires de l’OTSC adoptent souvent une position différente par rapport à celles de cette structure, ne respectant pas les documents adoptés dans le cadre de cette instance. Il a dit espérer que de tels précédents ne se reproduiront pas et qu’à l’avenir les partenaires de l’OTSC se soutiendront réciproquement.

 

2. La Ministre russe de la Santé en Arménie/ Hayastani Hanrapetoutioun et Novoyé Vrémia signalent la visite de la Ministre russe de la Santé, Veronica Skvortsova, pour prendre part au premier forum arméno-russe sur la Santé ayant pour principal objectif de relancer le partenariat bilatéral dans ce domaine.  

 

IV. Arménie-UE

 

1. Nouvel accord entre l’Arménie et l’UE ?/ Hayots Achkhar et Joghouvourd relaient les propos du Chef de la délégation de l’UE, l’Ambassadeur Traian Hristea, qui n’a pas exclu que l’Arménie et l’UE signent prochainement un nouvel accord de coopération, qui devrait tenir compte des engagements de l’Arménie vis-à-vis de l’Union économique eurasiatique. Selon lui, des négociations sont actuellement en cours entre les parties à ce sujet. « Compte tenu des nouveaux engagements de l’Arménie, nous allons voir dans quels domaines nous pourrons coopérer dans l’avenir, et ces domaines seront reflétés dans le texte de l’accord qui sera probablement signé prochainement », a-t-il dit.

 

V. France-Arménie

 

1. Le nouvel Ambassadeur de France a remis la copie de ses lettres de créances au Ministre des AE/ Hayastani Hanrapetoutioun fait état à la « une » de la remise, par le nouvel Ambassadeur de France en Arménie, S.Exc. M. Jean-François Charpentier, de la copie de ses lettres de créances au Ministre des AE, Edward Nalbandian. Félicitant l’Ambassadeur, celui-ci a dit espérer que durant sa mission, l’Ambassadeur apportera sa contribution au renforcement et  au développement des relations entre la France et l’Arménie. Remerciant pour l’accueil qui lui avait été réservé, le nouvel Ambassadeur a affirmé que la France avait des relations privilégiées d’amitié avec le peuple arménien et l’Arménie. Il a assuré qu’il déploierait tous les efforts pour renforcer les liens dynamiques entre les deux pays. Selon le communiqué du MAE, le Ministre des AE et l’Ambassadeur de France ont eu un échange détaillé sur l’agenda franco-arménien. Le chef de la diplomatie arménienne a remercié la France pour l’initiative du Président Hollande d’organiser un sommet entre les Présidents d’Arménie et d’Azerbaïdjan.

 

2. Intérêt croissant de la presse arménienne par rapport à l’arrivée de Carrefour/ Golos Arménii revient, dans un article paru à la « une », sur la récente rencontre du Ministre de l’Agriculture avec le directeur du réseau arménien de Carrefour (cf. revue du 5.11) au cours de laquelle, d’après un communiqué du Ministère de l’Agriculture, celui-ci aurait affirmé que 95% des produits agricoles vendus dans ce réseau seraient achetés aux producteurs locaux. Le journal regrette que le consommateur arménien soit, même après l’implantation de Carrefour, en grande partie privé de l’accès aux produits français et suggère que les « requins » de l’économie arménienne, en l’occurrence les oligarques qui détiennent des monopoles, aient fait tout leur possible pour bloquer l’accès des produits français sur le marché arménien. « Le mur des monopoles détenus par les entrepreneurs locaux a été si solide, que même Carrefour n’a pas été en mesure de le briser », écrit Golos. 



[Imprimer]   [retour accueil]   [page précédente]

Aucune vidéo