75 Fête de Noël et de Saint Hagop à l'Ecole Topalian : commentaire du 12/23/2010 4:12:00 PM

 
 
  100 ans

<< Revenir sur la page
[précédente]   [d'accueil]

 
Fête de Noël et de Saint Hagop à l'Ecole Topalian
12-12-2010 à 13h00  
[commentaire précédent]  [commentaire suivant]

Saint-Hagop à l'Ecole Topalian

Le dimanche 19 décembre après la messe tous se réunissent dans le local de l’Ecole Topalian. Beaucoup d’enfants, mais énormément de parents, armés d’appareils-photos. On rajoute des chaises : mais cela ne suffira pas, certains seront debout.

 

Pendant ce temps les enfants sont groupés derrière le rideau-séparation et... lumière !  les voilà tous, probablement une quarantaine,  groupés en trois rangées représentant les degrés scolaires. La pianiste, Valya Dadoyan, entonne Lour kicher, sourp kicher… (douce nuit, sainte nuit) qui est chanté en arménien, bien sûr. On sent l’enthousiasme de tous ces enfants.  Ils enchaînent avec « Vive le vent », toujours en arménien,  avec un entrain communicatif.

 

Le Révérend Père Abel Manoukian adresse une courte élocution à tous ces enfants et parents, de même qu’Annie Mesrobian, l’âme de l’Ecole Topalian.

Cette dernière salue en particulier les enseignants dont la tâche est très variée, mais surtout très importante, puisqu’elle consiste à donner les rudiments de lecture, d’écriture, d’histoire, de chant, de religion et même d’arménien en informatique. Rappelons que les degrés d'enseignement tiennent évidemment compte de l’âge des enfants, qui varie entre 3 ans et demi et 12 ans.

 

Annie Mesrobian cite les noms des merveilleux enseignants qu'elle remercie: Nevrig Azadian, Meda Khachatourian, Valya Dadoyan, Hasmik Meliksetyan, Christine Sedef, Père Abel Manoukian et Rita Kazaryan. Il ne faut pas oublier non plus les enseignants du cours d’échec Raffi Garibian, Garabed Yelegen, Mikael Kassighian et Norayr Kurkdjian. Elle décerne en outre le diplôme de l’Ecole Topalian à Kristina Khatchatourian qui a accompli avec nous sept années de cours très fructueux.

 

Les élèves liront  aussi ou réciteront tour à tour des textes arméniens. On me glisse à l’oreille qu’une élève, qui sait déjà lire, n’a que 2 mois de présence parmi nous. Bravo !

 

La soirée officielle se termine avec l’arrivée du Père Noël. Les enfants chantent encore en son honneur. Les appareils de photos crépitent et on voit des paquets-cadeaux de tous les côtés. Bonne année – Bon Noël !

Eliane Baghdassarian






Photo(s) :























[commentaire précédent]  [commentaire suivant]

Imprimer  Fermer
Copyright (C) 2007 centre-arménien-geneve.ch