52 L'Ecole Topalian chez "Les Zèbres" RSR1 avec Jean-Marc Richard : commentaire du 22/03/2010 16:45:00

 
 
  100 ans

<< Revenir sur la page
[précédente]   [d'accueil]

 
L'Ecole Topalian chez "Les Zèbres" RSR1 avec Jean-Marc Richard
16-02-2010 au 19-02-2010 du 12h00 à 12h30  
[commentaire précédent]  [commentaire suivant]

Les élèves de l’école Topalian chez «Les Zèbres »

Ce fut une énorme surprise d’apprendre que les élèves de l’Ecole Topalian allaient animer, avec Jean-Marc Richard, l’émission « Les Zèbres » sur la RSR1.

Et de surprise en étonnement, d’étonnement en admiration, d’admiration en fierté, j’ai écouté pendant quatre jours d’affilés, du 16 au 19 février, les élèves de la petite école de notre communauté parler avec aisance, assurance, fierté et amour de leurs racines, de leur peuple et de leur patrie.

Tous les thèmes ont été abordés avec simplicité et sincérité pour évoquer ce que ces enfants ressentent en tant qu’Arméniens vivant dans un pays d’accueil : l’histoire et les guerres, la langue, les contes, les symboliques, la cuisine, les traditions et même la problématique de l’intégration des enfants d’origine étrangère.

Ainsi on apprenait que l’Arche de Noé avait échoué sur le mont Ararat et que Haïg, l’arrière petit-fils de Noé, était à l’origine de la formation de Hayasdan et des Hays, que le roi Dertad III, après avoir libéré Krikor Lousavoritch de la fosse de Khor Virap, avait déclaré l’Arménie premier Etat chrétien en 301, que l’alphabet arménien avait été inventé en 405 par Mesrop Machdots et que notre langue avait des versions classique, orientale et occidentale, que la Bataille d’Avarayr contre les Perses avait eu lieu en 451 pour la sauvegarde de la religion chrétienne et j’en passe …

Il paraît même que l’abricot du Valais est originaire d’Arménie et que la grenade est un fruit symbole avec ses 365 pépins rouges, représentant le sang des Arméniens et leur dissémination dans le monde entier. A travers les chants, les danses et la cuisine on a pu se rendre compte de la diversité des habitudes, de l’hospitalité des Arméniens qui honorent « l’invité de Dieu », de leur amour des arts et de leur besoin de toujours chanter, danser et de réciter des poèmes même dans les moments les plus douloureux.

Nos jeunes animateurs, malgré leurs jeunes âges, ont su avec sincérité et spontanéité donner une description pleine d’émotion et véridique de notre peuple et de notre patrie. D’ailleurs on n’entend que des échos très positifs des parents et d’enseignants d’écoles suisses, tous très impressionnés par l’authenticité et la maturité de nos jeunes animateurs. Le Forum des Zèbres témoigne également de l’impression positive qu’a laissée la petite école Topalian et ses élèves auprès de ceux qui étaient d’avis que des écoles comme la nôtre entravaient l’intégration des jeunes d’origines étrangères.

Bravo à nos jeunes animateurs en herbe. Ils ont réussi un pari très difficile et s’en sont sortis haut la main. Notre communauté peut être très fière d’eux.

Toutes nos félicitations et un grand merci également à l’école Topalian, à ses enseignantes et enseignants pour avoir pu transmettre cet amour de l’Arménie et de l’arménité à nos enfants. Polorit vardzke gadar.

Une auditrice

 

Pour ceux qui souhaitent écouter l’émission :  http://www.rsr.ch/la-1ere/les-zebres






Photo(s) :














[commentaire précédent]  [commentaire suivant]

Imprimer  Fermer
Copyright (C) 2007 centre-arménien-geneve.ch