Union Arménienne de Suisse (UAS)
site officiel : www.uasdirect.com | contact : info@uasdirect.com

C’est en 1946 qu’à été fondée l’Union Arménienne de Suisse (UAS). Il existe pourtant depuis la fin du 19ème  siècle une importante présence arménienne en Suisse, principalement à Genève.

logo

C’est dans cette ville qu’un groupe d’étudiants a fondé en 1887 le parti social-démocrate Hintchak, le plus ancien de la diaspora. Peu après le parti Dachnak, également de gauche, y a établi, jusqu’à la première Guerre Mondiale, son quartier  général avec la rédaction de son journal « Drochak ».

Au début des années vingt de nombreux rescapés du génocide sont arrivés en Suisse, notamment quelque 200 orphelins recueillis dans les foyers arméniens de Begnins et Genève créés par le pasteur Antony Krafft-Bonnard. Cependant la vie associative était presque inexistante dans la communauté. C’est seulement pendant la seconde Guerre Mondiale que quelques personnalités arméniennes  ont pris l’initiative de combler cette lacune. Leur projet a donné naissance à l’UAS en 1946.

Les principaux objectifs  sont : entretenir les traditions culturelles au sein de la communauté ; cultiver et promouvoir les relations arméno-suisses ; faire connaître l’Arménie, son histoire, sa civilisation et défendre la cause arménienne.

Lors du séisme qui a dévasté en décembre 1988 le nord de l’Arménie alors soviétique, l’UAS a créé l’organisation « S.O.S. Arménie ». Son action s’est distinguée pour son aide particulièrement rapide, généreuse et efficace aux sinistrés.

Depuis que l’Arménie est redevenue une république indépendante en 1991, l’UAS a intensifié ses contactes avec Erevan. Elle collabore avec la Mission accréditée auprès de l’ONU à Genève qui est également l’Ambassade d’Arménie en Suisse.

Depuis fin 2006, l'UAS a créé une commission politique qui représente les Arméniens de Suisse romande auprès des autorités politiques principalement au niveau cantonal et communal. Elle contribue également à la lutte pour la reconnaissance du génocide et contre le négationnisme en lien avec l’Association Suisse-Arménie (ASA) et les autres forces impliquées dans ce combat. Elle s’engage en faveur de projets concrets de coopération entre les collectivités suisses et arménienne.

Enfin, la Commission se donne pour but de sensibiliser le public à l’histoire et à l’actualité de la présence arménienne en Suisse et sera, en Suisse romande, l’interlocuteur des médias en ce qui concerne les questions arméniennes.




Imprimer cette page  Fermer cette fenêtre
Copyright (C) 2007 centre-arménien-geneve.ch